HotNews

Le Dialogue national soudanais pourrait mettre fin à l'Expatriation politique

2015-02-21 20:49:00.000 | view 3148 | share : |

Rapport écrit par Ahmad Hassan Omar Traduit par Seif Eddine Ibrahim Khartoum 21 Fév. (SUNA)- Soudan a connu des défis politiques complexes, toutes les forces politiques sont invitées à travailler ensemble dans un gant de faire face à ces défis, par la négociation constructive regroupant les politiciens soudanais dans un pot, parce que le travail collectif est le seul moyen qui conduit à une solution efficace afin d'éviter le démontage et les interventions étrangères dans ses affaires intérieures. La situation politique au Soudan a besoin des efforts intégrés et de la coopération des forces politiques gouvernementales et de l'opposition en particulier les groupes armés qui combattent le gouvernement dans les périphéries qui ont impacté la poursuite de développement durable dans ces régions. Le Gouvernement soudanais avait présenté l'initiative de dialogue national pour toutes les forces politiques soudanaises visant tous les Soudanais d'impliquer dans une participation active au dialogue national afin de parvenir à la réconciliation nationale par le biais du dialogue inter-soudanais, ce projet national a représenté une étape positive pour mettre fin au dossier de différences politiques qui ont affecté la stabilité du pays, et d'aider certains cercles pour entrer dans ses affaires intérieures. De mon point de vue, le dialogue national représente une occasion importante unique dans le même temps pour toutes les forces politiques soudanaises de se asseoir table des négociations rondes dans le pays et de toucher les divergences politiques pacifiquement avec le gouvernement national à travers un Dialogue inter soudanais loin de médiation étrangère. Le pays a besoin de la coopération pour protéger son pouvoir couper des interventions flagrantes qui ne ménagera aucun effort pour secouer sa stabilité et le démontage dans un petit ?tats fragiles faibles. Qui suit les incidents politiques dans le monde, remarque que les efforts qui ont été exercés pour atteindre les coalitions et les alliances entre les pays superpuissance du premier monde visant à protéger leurs intérêts et leurs avantages et renforcer leur coopération à travers ces coalitions et ces alliances, mais ici, nous constatons que la politique intérieure, nous trouvons que les partis politiques du pays participent à des conflits au lieu d'intégration et de coopération, ils ne font pas attention aux défis auxquels ils sont confrontés, les forces politiques soudanaises vivent dans une atmosphère pleine de querelle politique qui a produit l'instabilité et a entravé le mouvement de développement dans toutes les régions du pays en général et la guerre en particulier. Le Dialogue national est considéré comme une grande opportunité importante, les forces politiques soudanaises seraient prévaloir dans le but de participer à un dialogue national à venir et présenter leurs conceptions et opinions dans une atmosphère démocratique et de transparence. Aussi le prochain dialogue national est un évenement politique approprié et il s'agit dans le temps approprié pour les groupes armés à participer sérieusement et présentent leurs questions politiques à une réunion juste pour exprimer leurs idées et leurs conceptions afin de trouver une solution efficace et pacifique pour les différences politiques, cependant le dialogue national constitue un pilier essentiel pour la stabilisation du pays et la poursuite du développement durable. Le grand défi qui ne sera pas être oublié, c'est comment faire tous les hommes politiques soudanais à l'enroulement autour de la constitution permanente qui organise l'administration du pays, cela doit être une forte unification des conceptions et des opinions de toutes les forces politiques soudanaises car c'est un pilier unique à travers lequel le tout atteindra l'objectif demandé. D'autre part, tous les partis politiques doivent participer aux élections à venir, car la participation est considérée comme un droit constitutionnel de chaque parti politique qui devrait prendre son droit par le biais des urnes, à mon point de vue, le boycott des élections est une position négative. Fin