HotNews

Les élections … un droit constitutionnel pour les forces politiques

2015-03-09 13:00:00.000 | view 3133 | share : |

Rapport par : Ahmed Hassan Omer Traduit par : Abeer Osman Ibrahim Khartoum, 9 Mars. 2015 (SUNA) - Les élections sont un droit constitutionnel pour tous les partis politiques soudanais et cela signifie le transfert pacifique du pouvoir loin de guerre et de tension. Les élections ont réalisé la démocratie, à travers des urnes électorales, car il représente le seul critère, et construit la confiance entre les concurrents qui veulent accéder au pouvoir. Les prochaines élections sont venues au moment où le pays témoigne une situation politique complexe de telle sorte que toutes les forces politiques s'en engager, et participent sérieusement dans tous les organes juridiques et exécutives, à travers les circonscriptions électorales, parce qu'ils sont considérés comme une excellente occasion contribue à mettre fin aux conflits politiques qui ont fait le pays un lieu qui souffre de certains milieux agressifs qui travaillent fortement à entraver sa stabilité et la sécurité. Le pays avait davantage souffert de guerres civiles et les conflits politiques, alors que ces guerres et ces conflits sont à effectuer et créer des difficultés devant le développement durable dans toutes ses parties, en général, et les zones touchés par le guerre, en particulier. Les guerres et les conflits représentent actuellement un obstacle principal qui entrave le développement. La solution efficace pour faire face à ce défi est la participation activement aux prochaines élections, parce que le pays est en besoin de la coopération, de l'intégration afin d'unifier le front interne. Récemment, toutes les forces politiques sont confrontés à une responsabilité politique énorme qui nécessite des efforts pour protéger le pays contre les complots fabriqués contre son souveraine. Le rôle des citoyens soudanais est de prêter attention et faire attention à perdre leur droit, parce qu'ils sont libres de prendre leur décision, et ils savent que celui qui est qualifié et approprié pour mériter le vote, ils iraient aux urnes électorales en toute confiance et la liberté de prendre leur droit constitutionnel qui a fourni par le droit national. L'omission de voter est une étape négative, parce que la situation politique est très critique, il est en besoin de la coopération de tous les Soudanais de participer aux élections à venir pour restaurer et étendre la démocratie et à étendre la liberté. La protection du pays dépend de travail collectif de tous, afin de protéger le pays contre une intervention agressive dans ses affaires intérieures. Le pays a maintenant est en besoin de stabilité et de constitution permanente. Qui suit les conditions politiques il verra que le pays expose et fait face aux conspirations poursuivies visent à démonter. La participation aux élections à venir est un devoir national, car à travers des élections nous pouvons promouvoir la démocratie, qui offre la chance à tous ceux qui permettent de prendre son droit avec la liberté complète et équitable. Pas de progrès sans la paix et la stabilité globale, nous sommes dans l'ère de l'alliance, les Etats du monde sont apparus leur souci de s'engager dans l'intégration et la coopération, et toujours chercher à atteindre leurs intérêts et avantages mutuels. Généralement, le pays entré dans une phase délicate,en besoin de l'intégration des efforts de tous les politiciens soudanais pour réaliser ensemble la réconciliation nationale et la paix globale dans toutes les régions du pays, l'énorme défis est de savoir le moyen d'élaborer une constitution permanente pour gouverner le pays, compléter le développement équilibré et sécuriser les frontières de notre pays avec les pays voisins , basé sur les intérêts mutuels et l'échange de respect. Si nous voulons poursuivre le développement nous devons oublier nos différences politiques et compléter les prochaines élections pacifiquement parce qu'ils sont le seul garant pour les projets mentionnés. Notre pouvoir dans notre intégration et de coopération, à travers eux, nous pouvons relever les défis qui deviennent comme un cauchemar féroce. L'omission des élections n'est pas une solution efficace, il sera compliqué la situation, et répartit les différences, alors la conséquence ne sera rien, toutes les forces politiques et les groupes armés doivent étudier bien la situation politique, puis ils vont découvrir que le vrai inconvénients de ces divergences politiques, il est préférable pour l'opposition et les mouvements armés à s'engager dans le processus électoral et de s'asseoir avec le gouvernement central autour de la table des négociations d'examiner les points importants de leurs divergences politiques, ils peuvent atteindre une solution efficace s'ils consacrent leur détermination pour le pays qui est en besoin de la solution finale, la question est très facile, si les politiciens montrent la bonne volonté de travailler ensemble de déployer des efforts pour protéger le pays des interventions flagrantes dans ses affaires intérieures. Le premier examen qui faire face le peuple soudanais est la façon de réussir aux prochaines élections, parce que la protection des pays est une responsabilité et un devoir national pour tous les Soudanais. Fin Abeer