HotNews

Le ministère des Finances appelle la Banque mondiale à s'attaquer à la dette soudanaise

2019-03-13 09:56:36.000 | view 399 | share : |

Khartoum 12 Mars (SUNA) – Le ministre des Finances et de la Planification économique a demandé à la Banque mondiale de se pencher sur les dettes extérieures du Soudan et de retirer son nom de la liste des pays qui parrainent le terrorisme lors de la prochaine série de réunions de la Banque mondiale. Le ministre en charge des Finances, Mustafa Yousuf Hauli, s'est réuni mardi dans son bureau avec le représentant résident de la Banque mondiale à Khartoum M.Adama Coulibaly indiquant que le Soudan a rempli tous les conditions  nécessaires pour s'acquitter de ses dettes.

Le ministre a passé en revue les efforts déployés par l'État pour relever les défis économiques et les mesures nécessaires pour la phase à venir et tenter d'ouvrir de nouveaux marchés pour les produits soudanais. Il a expliqué les aspects positifs de l'etat d'urgence dans la réforme économique dans la mesure où il empêche la contrebande de produits de base stratégiques, empêche la contrebande d'or et maintient la fluidité du commerce intérieur et extérieur tout en demandant la Banque Mondiale d’aider le Soudan a lever son nom des pays parrainant le terrorisme, indiquant que le Soudan est confronté à des réfugiés et à des arrivants  des pays voisins de  et du monde arabe, sans la moindre assistance de la part de la communauté internationale.

Le représentant de la Banque mondiale, Adama Coulibaly, a confirmé la poursuite des efforts de la Banque avec le Soudan dans les domaines de la santé, de l'éducation, de l'agriculture, de la réforme des finances publiques, du renforcement des capacités et de la formation des cadres nationaux en vue de l'élaboration de modèles macroéconomiques.

La réunion a examiné les arrangements actuels en vue de la préparation des réunions de printemps en avril prochain a Washington, la réunion a souligné les relations saines avec la Banque mondiale et la poursuite de sa coopération avec le Soudan dans les différents domaines dans lesquels elle travaille, notamment continuer le dialogue avec les donateurs et la coordination avec les pays de coopération économique afin de fournir l'assistance nécessaire au Soudan.

             Osmn