HotNews

Efforts du gouvernement pour résoudre la crise du Darfour

2016-04-03 09:22:00.000 | view 900 | share : |

Par : Abeer Osman Ibrahim Khartoum, 3Avril. 2016 (SUNA)-Quad le problème du Darfour a trouvé un accès à l'internationalisation et la mondialisation, il a pris une grande attention de la part des pays, et les Organisations internationales et régionales gouvernementales et non-gouvernementales ainsi que les multimédias et canaux spatiaux et ainsi le nom de Darfour est répandu. Il est plus probable que les traits éminents qui ont conduit à la complicité de la question du Darfour et les informations rapporté par certains medias occidentaux sur cette question d'une sorte de partialité, ambiguïté, exagération et de doubles mesures et notamment dans le domaine humanitaire. Les communiqués et les informations transmises sont mêlées d'erreurs et d'une ambiguïté et un l'oignement de la vérité et sans transparence… en plus que les espaces allouées aux Rebelles se fondent sur la partialité et la parole unilatérale…alors que les Etats sont le théâtre des événements et toutes les portes sont ouvertes devant les Camera des Photograveurs et les stylos des écrivains et éditeurs pour tout qui veut s'informer sur la verité au terrain de la réalité sans casher aucune chose et sans empêchement ou imposition de restriction sur personne. Autant qu'il y avait d'efforts des certains pour approfondir la crise du Darfour et son exploitation pour déformer l'image du Soudan et son ciblage dans les différentes instances et la menace de sa sécurité et stabilité, par contre il y avait d'efforts sincères et crédibles de la part des épris de la paix qui ont rendu ce qui s'est réalisé dans Darfour possible, et nous remercions, é cet égards, le peuple et gouvernement de l'Etat du Qatar à la pointe son Altesse Cheikh Hamad Bin Khalifa Al-Thani, ex-Emir du Qatar, son Altesse Cheikh Tamim Bin Hamad Bin Khalifa Al-Thani, l'Emir et un remerciement particulier à son Excellence le Ministre Ahmed Bin Abdallah Al-Mahmoud, Vice-président du Conseil des Ministres qatari et les remerciements sont également aux Partenaires de la Paix pour leur soutien généreux qui nous a permis de transfert rapide de secours à la phase du développement et de la réhabilitation. Nous, en fait, efforçons pour renforcer la paix en vue d'atteindre une paix définitive au Darfour, démarrant de l'Accord de Doha et la restauration des principes constitutionnels et la promotion de conscience politique des citoyens et la surmonte de fanatisme, tribalisme et régionalisme et la transformation de la formation préliminaire de tribus en endroit des valeurs, location pour la gouvernance autochtone, refuge de réconciliations et de règlement des conflits, de primauté de droit, ainsi que de consolider les piliers de la Gouvernance Décentralisée en développant les systèmes de Gouvernance pour garantir la répartition équitable des pouvoirs et des ressources afin d'approfondir les piliers de la gouvernance rationae. Le Gouvernement du Soudan a fait de grande efforts pour résoudre la crise au Darfour, - S'engager dans des négociations politiques avec les rebelles du Darfour, facilitées par un engagement international, dont l'objectif premier serait l'application d'un cessez-le-feu sous surveillance internationale. - Ordonner un arrêt immédiat des attaques sur les civiles et autres cibles civiles au Darfour perpétrées par les forces gouvernementales et les milices. - Cesser tout soutien aux Janjaweeds et autres milices, entamer un processus transparent visant à les désarmer, et traduire en justice ceux qui continuent de s'en prendre aux civils. - Commander aux forces de sécurité du gouvernement d'assurer la protection des civils face aux bandes armées. - Accorder un accès total à l'aide humanitaire d'urgence et à la reconstruction destinée aux populations dans le besoin, ainsi qu'un contrôle international sur l'utilisation qu'il en sera fait. - Garantir le retour chez eux, en sécurité, des villageois déplacés par le conflit et les aider à reconstruire leurs villages. Les efforts du gouvernement sont contenus pour trouver des solutions radicales pour la crise. J'ai écrit ce rapport à l'occasion de la visite du Président de la République aux Etats du Darfour, qui coïncide avec la préparation à l'organisation du Referendum Administratif du Darfour, stipulé dans le Document de Doha pour la définition de la situation administrative permanente du Darfour à travers l'organisation d'un Referendum Administratif qui ait lieu simultanément aux Etats du Darfour dans lequel se trouvent deux options; soit la mise sur place d'une seule région pour le Darfour ou de maintenir la situation actuelle des Etats. Le gouvernement s'est engagé à respecter la situation administrative qui soit choisie par les citoyens. Fin Abeer