HotNews

Alburhan annonce la suspension des négociations pendant 72 heures

2019-05-16 09:21:44.000 | view 31 | share : |

Khartoum 16 Mai (SUNA) – Le président du Conseil national de transition, Lt-Gen.Abdul-Fattah al-Burhan a annoncé la suspension des négociations avec la coalition des forces de la "Liberté et du Changement" pendant 72 heures.

 

Al-Burhan a déclaré dans un communiqué diffusé mercredi soir à la télévision nationale que les négociations avec les forces de l'opposition avaient abouti à un consensus et qu'il existait une logique rationnelle et un accord pour mettre un terme à l'escalade et à la formation de comités mixtes pour protéger le sit-in, qui serait limité seulement devant le Commandement General de l’Armée.

 "Cependant, les choses ont évolué de manière croissante, en émettant des forces de liberté et de changement un calendrier d’escalade simultané avec des négociations, une provocation directe, un abus des forces armées et du soutien rapide.

La déclaration a souligné de ne pas harceler ni provoquer les forces armées, les forces de soutien rapide, la sécurité et la police ajoutant qu'elles travaillaient pour protéger les manifestants et protéger la sécurité publique.

 

Burhan a décrit la fermeture des routes comme un acte injustifié, ce qui a entraîné un état d’asphyxie des routes, ainsi que la suspension des trains et l’entrave du transport de fournitures et vivres  vers les États fédérés.

 

"La rhétorique hostile a créé un état de chaos général, un chaos sécuritaire et des éléments armés se sont infiltrés dans le site du sit-in et ont visé les forces armées et les manifestants, ce qui a conduit à la disparition de ‘révolution pacifique’."

 

Le président de CMT a déclaré que pour empêcher le pays de sombrer dans une faille de sécurité insurmontable, il avait été décidé "d'arrêter les négociations pendant 72 heures jusqu'à ce que le climat approprié soit atteint pour achever l'accord, en supprimant les barricades en dehors du sit-in et en ouvrant la voie ferrée pour approvisionner les Etats fédérés".

                       Osmn