HotNews

Le ministre de l'intérieur participe au comité exécutif du HCR

2019-10-09 12:21:33.000 | view 126 | share : |

Khartoum, 9 Oct. (SUNA)- Le ministre de l'Intérieur, Al-Traifi Idriss Dafallah a participé à la 70ème session du Comité exécutif du Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) à Genève.

 

Le représentant permanent du Soudan à Genève, l’ambassadeur Osman Abu Fatima Adam a déclaré à la SUNA que le ministre de l’Intérieur avait prononcé la déclaration du Soudan lors de la séance d’ouverture des réunions du Comité exécutif lors du débat de haut niveau adressé par un certain nombre de ministres des pays participants.

 

Lors de son discours le ministre a mis l’accent sur la transformation politique, grâce à la révolution du peuple soudanais, visant à reconstruire et à restaurer les valeurs de la coopération humanitaire après trois décennies de répression, d'oppression, de discrimination et de guerres parmi sa population, provoqua le déplacement de plusieurs citoyens du pays vers des pays voisins et le déplacement de personnes de leur région d'origine.

 

Il a remercié ceux qui ont contribué à la gestion du dialogue entre les parties soudanaises afin de mettre en place les structures fondamentales nécessaires à la gestion de la période de transition tel que le gouvernement éthiopien, l'Union africaine et de l'IGAD, afin de répondre aux aspirations du peuple soudanais à réaliser justice, liberté, paix et bonne gouvernance.

 

La déclaration a également abordé le rôle de longue date du Soudan dans l'accueil des réfugiés des pays voisins, conformément à la politique de la porte ouverte, en coopération et en coordination avec les partenaires aux niveaux régional et international.

 

Lors de la session d'ouverture, le Haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Filippo Grandi a évoqué les efforts déployés par le Soudan pour accueillir un nombre estimé de réfugiés, en particulier de pays voisins, notamment de réfugiés du Sud-Soudan, affirmant que l’évolution de la situation politique dans le pays contribuera au retour de nombreux réfugiés et personnes déplacées dans leur lieu d’origine et a exhorté la communauté internationale à faire tout ce qu’est en son pouvoir pour rétablir la sécurité et la stabilité au Soudan.

 

D’autre part, le ministre devrait rencontrer le Haut-Commissaire pour discuter la coopération entre les deux parties, ainsi que plusieurs réunions bilatérales avec des représentants des États-Unis, de l'Union européenne et d'autres pays amis et frères.

Fin

Tahani