HotNews

Note d’entente entre l'Etat de Khartoum et l'UNESCO pour lutter contre les drogues

2018-09-05 10:23:22.000 | view 294 | share : |

Khartoum, 5 Sept 2O18 (SUNA) – L'Etat de Khartoum a signé, dimanche un note d’entente sur la lutte contre la drogue dans l'Etat, avec le Bureau de l'UNESCO à Khartoum et la Commission nationale pour l'éducation, la science et la culture au bureau de l'UNESCO à Khartoum.

 

L'Etat de Khartoum, a représenté par Dr. Mayadah Sowar Al-dahb, Dr. Phil Kroekin a signé au nom de l'UNESCO et le secrétaire général adjoint du comité national pour l'éducation, la science et culture a représenté par Wafa'a Al-Tayib.

  

Dr. Mayadah a déclaré que le note est une étape positive dans la lutte contre la drogue, soulignant que plusieurs partenariats ont été établis avec les autorités compétentes, en se référant aux efforts déployés pour lutter contre la drogue et protéger la société contre la menace de la drogue.

 

Elle a ajouté que l'état de Khartoum a déployé beaucoup d'efforts pour lutter contre les dangers de la drogue dans la société et décidé un atelier scientifique à la mi-octobre pour déterminer les besoins dans ce domaine.

 

Le Dr Mayadah a déclaré que ce dossier a trouvé une grande coopération et coordination de nombreux cotes, en espérant que le note ouvrira le domaine avec d'autres organisations.

 

Pour sa part, le Secrétaire général adjoint du comité national pour l'éducation, la science et la culture, Wafa'a Al-Tayib a expliqué qu'il y avait un appui financier, technique et politique en se référant à la coopération avec l'Union des journalistes soudanais pour former des journalistes féminins en alerte rapide.

 

Dr. Kroekin a déclaré que l'organisation coopéré avec le gouvernement soudanais pour réduire la menace de la drogue, en soulignant la coopération avec l'Etat de Khartoum, en particulier en ce qui concerne l’envois de messages à travers les médias, expliquant que le Bureau de l'UNESCO à Khartoum peut fournir davantage de ressources pour soutenir les efforts déployés pour réduire la menace de la drogue.

Fin

Tahani