SUDAN NEWS AGENCY

       ALL PHOTOS .. ALL COLORS
NEWS     


HotNews

Ministre d'Etat à la justice: lois seront modifiées vers la fin de l'exercice en cours

2018-02-23 19:11:00.000 | view 857 | share : |

Khartoum, 23 Fév. (SUNA) - Le Ministre d'Etat à la Justice, Tahni Ali Tour El Dabba, a révélé que son ministère introduira les changements requis dans le projet de loi et les soumettre au Conseil des Ministres et que vers la fin de l'année fiscale, toutes les lois seraient modifiées. Le ministre d'Etat a parlé devant un forum des femmes, organisé par les partis politiques et les forces nationales à la tour de la justice à Khartoum, soulignant que le Dialogue Politique a conduit à la formation d'un gouvernement de l'accord national auquel participent tous les partis politiques et que 99 pour cent des recommandations sont actuellement mises en œuvre. Le forum, était sous le thème "le code des forces politiques". Le ministre a déclaré que les partis politiques ont échoué à l'autonomisation des femmes, ce qui nécessite une présentation spécifique pour la participation et qui sera appliquée par la loi. Le ministre a ajouté que les pratiques politiques au Soudan sont devenues un modèle à suivre par de nombreux pays. Elle a exprimé l'espoir que la réunion aboutirait à de solides recommandations qui seraient pour l'intérêt des partis politiques dans le pays, soulignant que le gouvernement a prêté une attention particulière aux femmes dans tous les domaines. Tabita Butros Ghali, présidente du Forum et ministre d'Etat au Ministère de l'Irrigation a dit que les activités politiques des forces politiques doivent être révisés et vérifiés, notamment en ce qui concerne la participation et l'autonomisation des femmes au sein des partis politiques. Elle espéré voir le rassemblement se solder par des recommandations solides et réalistes qui sont solides et bien établies afin de montrer où les femmes devraient être données des pouvoir et leur rôle renforcé au sein des forces politiques dans le pays. Elle a dit qu'il était son avis que le quota de 30 pour cent accordée aux femmes au Parlement devrait maintenant être modifié et augmenté que de plus en plus de femmes prennent part à la vie publique et donc leur représentation doit être augmentée. Le Secrétaire Général du Conseil des Partis Politiques, Ambassadeur Abdul Rahaman Haidar, a par ailleurs, déclaré que l'expérience du Soudan en ce qui concerne le Conseil était unique, appelant les partis politiques à continuer leur interaction avec le Conseil. Il a également souligné qu'il est impératif de modifier la loi sur la formation des partis politiques et qu'elle devrait être rationalisée en fonction de la pratique politique dans le pays. Il a dit qu'il y a actuellement quelque 99 partis politiques dans le pays et qu'un autre groupe de 12 partis politiques ont soumis leurs documents pour l'enregistrement en tant que parti politique légal dans le pays. FIN HA/HA