SUDAN NEWS AGENCY

       ALL PHOTOS .. ALL COLORS
NEWS     


HotNews

Relations soudano-allemandes -------- (TROISIÈME PARTIE)

2020-02-27 11:36:33.983 | view 50 | share : |

Chapitre deux

 

La république fédérale d'Allemagne

 

Introduction:

 

Allemagne: la République fédérale d'Allemagne (Deutschland) est située au centre de l'Europe occidentale et couvre une superficie de 357 021 kilomètres carrés (137 847 milles carrés), et c'est la plus grande économie de l'Union européenne.

 

Après la Seconde Guerre mondiale, l'Allemagne était divisée en deux parties: l'Allemagne de l'Est et l'Allemagne de l'Ouest. Et ils ont été réunis en 1990, en 1957, l'Allemagne de l'Ouest est devenue membre fondateur du Marché commun européen, qui en 1993 est devenu l'Union européenne.

 

Économie:

 

L'Allemagne a une économie nationale qui est la plus grande de l'Union européenne (UE) et la quatrième au monde après les États-Unis, la Chine et le Japon. L'économie allemande doit sa force concurrentielle et son interdépendance mondiale à une forte orientation à l'exportation

 

L'Allemagne joue un rôle important dans l'économie mondiale à laquelle elle appartient, après la Chine et les États-Unis. En 2017, la balance du commerce international a atteint un excédent de 345 milliards d'euros, et la valeur des exportations des entreprises allemandes (biens et services) a été estimée à 1279 milliards d'euros, tandis que la valeur des importations était de 1034 milliards d'euros.

 

La vie politique en République fédérale d'Allemagne

 

L'Allemagne est un pays démocratique. C'est la vie politique est fondée sur des valeurs démocratiques. La scène politique est très diversifiée, où le «Bundestag» allemand est élu tous les quatre ans par des citoyens allemands éligibles qui ont atteint l'âge de dix-huit ans. Et cela dans des élections libres et secrètes, libres et équitables.

 

Le Bundestag est le Parlement fédéral allemand et le nombre minimum de membres du Bundestag est de 598, et la moitié d'entre eux sont élus sur les listes des partis dans différents États (le deuxième vote), tandis que l'autre moitié est élue par environ 299 par le biais de la circonscriptions électorales (premier vote).

 

Caractéristiques des relations historiques

 

Les relations bilatérales soudano-allemandes remontent à l'ère postindépendance directe, car ces relations ont commencé depuis 1958, lorsque le Soudan a reçu, à cette époque, des aides économiques et techniques de l'Allemagne fédérale. Les intérêts allemands sur le Soudan sont basés sur les caractéristiques économiques, politiques et stratégiques dont jouit le Soudan.

 

Le Soudan représente une partie importante pour les pays européens car il envisageait un croisement stratégique entre les pays arabes et africains à travers ses énormes ressources naturelles et ses potentialités qui en faisaient le centre des pays occidentaux, y compris l'Allemagne. La caractéristique économique distingue les relations entre les deux pays comme; L'Allemagne est considérée comme l'un des plus grands pays industrialisés qui soutiennent le Soudan.

 

Première étape d'ouverture vers la République fédérale d'Allemagne, visitée par le président soudanais, Ibrahim Aboud, à la tête d'une délégation de haut niveau, au cours de laquelle un certain nombre d'accords économiques, culturels et militaires ont été signés.

 

Dans le domaine militaire, les deux parties ont convenu de créer des usines militaires au Soudan, dont l'usine de munitions dans la région d'Al-Shagara, à Khartoum, et d'autres usines dans le domaine militaire. Un grand nombre d'officiers ont été dépêchés dans les différents domaines techniques et militaires et armement de l'armée soudanaise avec des armes modernes pour remplacer les anciennes armes héritées de l'occupation britannique pour, par exemple, le G3 qui a acquis une bonne réputation parmi les soldats soudanais, à cette époque, à côté d'un certain nombre de véhicules militaires dont les Migaros.

 

Dans le domaine de l'éducation, un grand nombre de médecins, d'ingénieurs et de vétérinaires agricoles ont été envoyés spécialisés dans leurs études sur le terrain dans les universités et les hautes écoles allemandes.

 

Création de la centrale électrique de Sinnar sur le barrage de Sinnar par la République fédérale d'Allemagne qu’a rejoint le National Electricité en 1962.

Fabrique de sucre Al-Genid, sur le Nil bleu, dans l'État de Gezira et la sucrerie Al-Qirba en 1964.

 

Création d'usines de tissage à Medani, Port-Soudan et Al-Haj Abdalla.

 

Création de centres de formation professionnelle à Khartoum, Wad Medani, Obeid, Nyala, Port-Soudan et dans les autres villes, qui étaient gérés par les enseignants allemands puis remis aux enseignants soudanais.

 

Dans le domaine des routes, l'Allemagne a contribué à la création de Port Soudan-Haya High Way par la société allemande leader de STRABAB.

 

Création de Sudan TV, à Omdurman, Gezira TV ET Atbara TV

 

Mise en place d'une coopération économique pour superviser l'aide économique aux pays en développement.

 

La (GTZ), la société allemande de coopération technique gouvernementale, l'une des organisations les plus importantes à travers laquelle le gouvernement allemand offre des aides à un certain nombre de pays, dont le Soudan. La GTZ parraine un certain nombre de projets de santé primaire, de forêts, de formation professionnelle et de développement agricole au Soudan.

 

L'organisation caritative Fred rich Ebert est, qui travaille au Soudan dans les domaines de la formation technique, du travail et des femmes, parraine des symposiums intellectuels sur les questions de stabilité et de développement.

 

L'Allemagne a été l'un des quatre pays occidentaux à reconnaître l'indépendance du Soudan. La relation entre les deux pays affectés par la position allemande vis-à-vis du développement politique global, au Soudan depuis 1989, les Allemands ayant joué un rôle positif et de soutien pour parvenir à l'Accord de paix global (CPA).

 

Le rôle de soutien de l’Allemagne s’est traduit par la décision d’annuler les dettes du Soudan envers l’Allemagne, en 1999, dont 36 des pays les moins avancés. Les consultations politiques entre les deux pays ont indiqué que la culture sera l'un des axes du travail diplomatique allemand dans la période à venir et que l'Institut Goethe a rouvert ses portes après six ans de récréation. En 2008, les autorités allemandes ont exprimé leur souhait de visiter le Soudan pour mettre à jour leurs informations et renforcer la coopération économique avec le Soudan.

 

Les Allemands ont montré des positions différentes à l'égard de la question du Darfour à ses différentes étapes et l'opinion publique allemande a sympathisé avec les victimes de la guerre civile au Soudan, en général, et au Darfour en particulier, où l'Allemagne a contribué à arrêter la guerre et à soutenir les efforts internationaux pour maintenir la stabilité au Soudan, car cela maintiendra la stabilité dans toute la région en réduisant l'immigration illégale, la traite des êtres humains et les taux de criminalité transfrontaliers.

 

Les efforts allemands ont réussi à combler l'écart de points de vue entre le parti au pouvoir et les représentants des mouvements armés en 2018, à Berlin, et les négociations ont cessé après l'avènement de la révolution au Soudan et la chute du régime d'Al-Ingaz, mais en Allemagne peut déployer plus d'efforts pour réaliser la paix et la stabilité au Soudan.

 

Caractéristiques du futur partenariat

 

L'économie du Soudan a besoin d'une modernisation complète dans tous les secteurs, dont l'énergie, le transport aérien et routier, l'agriculture et l'industrie. Les entreprises allemandes devraient mettre en œuvre davantage de projets dans les domaines du conseil, des technologies et de la réhabilitation des efficacités demandées.

 

L'assouplissement récent des sanctions internationales imposées au Soudan en levant l'interdiction des équipements médicaux et en autorisant des transactions bancaires limitées a encouragé les entreprises étrangères et allemandes à revenir explorer les opportunités d'emploi sur les marchés soudanais.

 

De nombreux accords économiques ont été signés en présence de 130 des représentants des entreprises et des milieux soudanais concernés dans les activités du 3ème Forum économique soudano-allemand qui s'est tenu à Berlin en 2016.

 

La priorité absolue dans le développement économique s'est concentrée sur la promotion des infrastructures, en particulier, les chemins de fer et la production d'électricité. Les entreprises allemandes ont joué un rôle exceptionnel à cet égard, par exemple, la société allemande (Dornier) a supervisé la mise en place de la ligne de chemin de fer reliant Khartoum, la capitale au port de Port-Soudan sur la mer Rouge. La présence allemande est appréciée par le peuple soudanais. Le directeur des Chemins de fer du Soudan a déclaré à l'une des chaînes de télévision allemandes que les entreprises allemandes sont célèbres pour leurs constructions et leur technologie distinguées.

 

L’ambassadeur d’Allemagne au Soudan a affirmé le soutien de son pays aux projets de développement au Soudan pour répondre aux demandes soudanaises à cet égard et le directeur de l’Agence allemande pour le développement a assuré la volonté de l’agence de renforcer la coopération dans les domaines du développement.

 

Coopération dans le domaine de la lutte contre l'immigration illégale

 

Le Soudan et l'Allemagne entretiennent de bonnes relations dans différents domaines, notamment la compréhension de l'immigration illégale et de la lutte contre la criminalité, où une délégation représentant le ministère de l'Intérieur en 2016 s'est rendue à Berlin au cours de laquelle la délégation a eu des entretiens avec la police allemande sur le transfert de technologie.