SUDAN NEWS AGENCY

       ALL PHOTOS .. ALL COLORS
NEWS     


HotNews

Al-Fekki: Eradication du régime du 30 Juin est une exigence de la Révolution de Décembre

2020-04-02 19:45:28.800 | view 71 | share : |

Khartoum, 2 Avril (SUNA) - Le Chef du comité adjoint pour l'éradication de l'autonomisation, la lutte contre la corruption et la restauration de fonds pillé et membre du Conseil Souverain de Transition, Mohamed Al-Fekki, a affirmé que l'éradication de l'autonomisation est une ligne stratégique de le gouvernement et un objectif de la glorieuse Révolution de Décembre.
Lors d'une conférence de presse qu'il a donnée Jeudi au Palais Républicain, Al-Fekki a annoncé qu'un certain nombre de décisions seront rendues dans les prochains jours, soulignant que le démantèlement du régime du 30 Juin est considéré comme ligne stratégique du gouvernement et une exigence de la Révolution.
Il a dit que tous les organes concernés de l'État œuvrent en pleine harmonie et coopération, indiquant que tous les ministères vérifient les dossiers de leurs employés et travailleurs.
Al-Fekki a déclaré qu'un certain nombre de décisions liées à des violations ayant été transférées au procureur général, ajoutant que le comité avait recommandé le licenciement d'un certain nombre d'employés, l'attachement sur leurs propriétés et l'interdiction de leurs voyager après l'examen de leurs dossiers et en raison des violations qu'ils ont commises.
Il a évoqué la publication de 13 décisions à l'unanimité par le comité lors de sa réunion de jeudi, indiquant que d'autres décisions ont été reportées pour une étude plus approfondie.
Il a déclaré que les décisions du comité comprenaient le licenciement d'un certain nombre d'employés du Ministère du développement physique, du Fonds de logement et d'autres institutions ainsi que des employés qui avaient été nommés en violations claires dans le cadre du projet d'autonomisation des employés du régime déchu.
Il a ajouté que les décisions comprenaient également la récupération d'un certain nombre d'hôpitaux qui avaient été saisis, le licenciement des employés des institutions d'enseignement et la récupération des actions qui avaient été transférées à des organisations appartenant au Parti dissous du Congrès National.
En ce qui concerne la récupération de fonds pillé, il a déclaré qu'il ya un comité dirigé par le Premier Ministre, Dr Abdalla Hamdouk, poursuit son travail avec des compagnies travaillant dans le domaine du recouvrement de fonds et a appelé des maisons d'expertise internationales, ajoutant qu'il n'est pas habituel de parler de cette question et que le processus de suivi de fonds est compliqué.

FIN

HA/HA