SUDAN NEWS AGENCY

       ALL PHOTOS .. ALL COLORS
NEWS     


HotNews

Reprise des négociations du barrage de la Renaissance, sous les auspices de la médiation africaine

2020-07-03 21:23:45.610 | view 84 | share : |

Khartoum, 3 juillet (SUNA) - Les négociations ont repris sur le Grand Barrage de la Renaissance Éthiopienne (GBRE) entre l'Égypte, l'Éthiopie et le Soudan sous la supervision d'une médiation africaine dirigée par l'Afrique du Sud, qui préside la session en cours de l'Union africaine.

 

Un communiqué de presse publié par le ministère de l'Irrigation a indiqué que, dans ce contexte, le Premier ministre Dr Abdallah Hamdouk a reçu un message du président de l'Afrique du Sud, dans lequel il saluait le rôle positif et constructif joué par Dr Hamdouk lors de la récente réunion des chefs d'État et de gouvernement du Conseil de l'Union africaine, le Soudan, l'Éthiopie et l'Égypte sur le (GBRE).

 

Président Cyril de l'Afrique du Sud a déclaré que la contribution du Dr Hamdouk à la réunion exprimait l'engagement du Soudan à trouver une solution pacifique et mutuellement acceptable entre les parties et s'est félicité du refus du Soudan de prendre des mesures ou de faire des déclarations susceptibles de perturber l'atmosphère et d'affecter négativement les négociations.

 

La lettre indiquait que la réunion extraordinaire du Conseil de l'Union africaine s'était engagée à parvenir à une solution convenue dans le cadre africain et sur la base de la Déclaration de principes signée entre le Soudan, l'Égypte et l'Éthiopie.

 

M. Cyril a exprimé l'espoir que les négociations sous l'Union africaine aboutiraient à une solution acceptable qui préserve les intérêts des trois parties.

Le Secrétaire général des Nations Unies avait confirmé lors d'une précédente réunion avec le groupe arabe aux Nations Unies que le point focal de la solution à venir était la position du Soudan, et a salué le projet d'accord préparé par le Soudan et l'a considéré comme le meilleur cadre de négociation pour parvenir à une solution à la crise de l'exploitation du (GBRE) et a noté que la voie de sortie de ce dilemme c'est la position soudanaise et les efforts entrepris par son Premier ministre, le Dr Abdallah Hamdouk.

Osmn