SUDAN NEWS AGENCY

       ALL PHOTOS .. ALL COLORS
NEWS     


HotNews

Khartoum: fermeture complète du centre-ville à l'occasion de l'Anniversaire de la Révolution d'Octobre

2020-10-21 17:19:36.953 | view 70 | share : |

Khartoum, 21 octobre (SUNA) - Les autorités de sécurité ont mis en œuvre une fermeture complète du centre de Khartoum, des barrières concrètes ont été placées et des véhicules de l'armée et de la police ont été placés sur toutes les routes menant au centre de Khartoum, d'où l'entrée ou la sortie est interdite, et l'Etat de Khartoum a publié un communiqué de presse faisant allusion aux mesures de précaution qui ont pris.
Des témoins oculaires ont déclaré que c'était la première fois dans des cas similaires que le pont de Tuti est complètement fermé devant la circulation des voitures et des piétons.
Cette situation s'est répétée même pour un grand nombre de journalistes travaillant pour l'Agence Soudanaise de Presse (SUNA) qui ont été empêchés de traverser vers le centre de Khartoum, après quoi les employés de l'Agence sont autorisés à passer après avoir présenté une carte de travail valide.
L'État de Khartoum, qui accueille tous les ministères souverains, le siège des forces régulières et de sécurité, et les missions diplomatiques, internationales et onusiennes, a publié un communiqué à l'occasion de l'Anniversaire de la Révolution du 21 Octobre annonçant la fermeture des ponts comme mesure de précaution de 12 minuit au soir du mercredi 21 Octobre.
La première révolution populaire contre un régime totalitaire au Soudan, après l'indépendance du Soudan en 1956, a éclaté le 21 Octobre 1964 et est devenue un symbole et une référence pour les révolutions populaires suivantes au Soudan. Son symbolisme émanait de l'insistance de tous les partis politiques et syndicats à renverser le régime dictatorial.
Un groupe de partis politiques et les Forces de la Liberté et du Changement, qui est l'incubateur politique du gouvernement de transition et sa bouée de sauvetage, ont appelé à des marches visant à alerter, réformer et de soutenir la révolution afin qu'il ne doit pas dévier de la pat, en particulier que les problèmes ont inondé à de tous les côtés comme il cherche à les résoudre un par un, en plus des groupes affiliés à l'ancien régime ont appelé au renversement du gouvernement..
Cependant, l'État de Khartoum a averti qu'il a documenté des informations selon lesquelles il existe des cercles qui cherchent à pénétrer ces marches pour causer le chaos ou au moins embarrasser le gouvernement de transition qui explique toujours à ses citoyens les conséquences de la sortie de la liste des États parrainant le terrorisme, chose qui a été réalisée après de sérieux efforts.
Le communiqué de l'État de Khartoum a dit que l'anniversaire de la Révolution du 21 Octobre de cette année "Vient, et quand la révolution progresse pour atteindre ses objectifs de manière constante et résolue; Récemment, la paix tant attendue a été obtenue, et aujourd'hui le Soudan est levée de l'accusation de terrorisme qui l'a accompagné dans le passé.
Le communiqué mettait en garde contre les mouvements des partisans de l'ancien régime qui étaient surveillés, et leurs appels désespérés à la manifestation en ce jour avec la tentative de détourner les processions révolutionnaires de leurs voies révolutionnaires et de provoquer le chaos.

Le texte a affirmé que sur la base de ces informations, l'État œuvrera avec détermination pour sécuriser les chemins des processions révolutionnaires, car les processions pacifiques sont celles qui ont créé la révolution et changé et supprimé le régime brutal de 30 ans. Et qui sont capables de faire pression sur les structures d'autorité de transition pour qu'elles complètent les objectifs de la révolution et surmontent les obstacles et les défis rencontrant le gouvernement de transition.
Le communiqué a été conclu en soulignant que " sur la base des informations dont nous disposons, nous nous excusons auprès des citoyens de l'État de Khartoum pour le préjudice qui l'affectera du fait de la fermeture des ponts de la ville, comme mesure de précaution, à partir de 12h00 jusqu'au soir du Mercredi 21 Octobre. "
Il convient de signaler que certaines zones de l'État de Khartoum ont été vu de manifestations sporadiques et de la fermeture de certaines routes pour de courtes périodes, mais aucun incident ni affrontement graves n'ayant été enregistré jusqu'au moment de la préparation de ce rapport.

FIN

HA/HA