Sinja, 23 Nov. (SUNA)- Le secrétaire général du gouvernement de l'État de Sennar, Abbas Idris Mohamed, a prononcé un discours lors de la session d'ouverture de l'atelier sur la lutte contre les effets de la sécheresse et de la désertification qui se déroule les 22 et 23 novembre.

L'atelier est organisé par l'Autorité intergouvernementale contre la sécheresse (IGAD) en coordination avec le gouvernement de l'État de Sennar et les organisations concernées.

Le Wali par intérim de l'État de Sennar a salué le rôle de l'IGAD dans la lutte contre la sécheresse et la désertification, faisant référence à l'importance de l'atelier pour lutter contre les impacts de la désertification.

Il a indiqué à l'Etat de Sennar les potentialités naturelles et humaines de l'Etat, soulignant la préoccupation de l'Etat avec les recommandations de l'atelier.

La directrice générale du ministère de la Production et des Ressources économiques de Sennar, l'ingénieur d'État Asmaa Osman, a pour sa part affirmé l'importance d'élaborer des plans et des stratégies pour faire face aux changements climatiques, indiquant le retour de la végétation, en particulier des forêts.

Elle a souhaité que l'atelier débouche sur des recommandations et des initiatives au service de l'État et de sa population grâce à une gestion optimale des ressources dont est doté l'État de Sennar.

Le coordinateur national pour la lutte contre l'impact de la sécheresse et des catastrophes, le professeur Al Nur Abdalla Sidik a dévoilé que l'atelier est l'une des initiatives de l'IGAD visant à élaborer une stratégie de lutte contre la sécheresse et les changements climatiques.

Il convient de mentionner que l'atelier s'est tenu en présence de représentants des autorités officielles et des secrétaires généraux en plus des représentants des organisations, sociétés et départements concernés. Fin Tahani

أخبار ذات صلة