Khartoum, 22 Nov. (SUNA) - Le Vice-Président du Conseil de Souveraineté, Général Mohamed Hamdan Daglo, a rencontré aujourd'hui à son bureau, Christoph Retzlaff, directeur du département de l'Afrique subsaharienne et du Sahel au ministère allemand des affaires étrangères, et Christoph Pigou, directeur du département de l'Afrique et de l'océan Indien au ministère Français des Affaires étrangères.

La réunion a discuté les relations du Soudan avec les deux pays et sur les moyens de les renforcer dans tous les domaines, d'une manière qui serve les intérêts communs, en plus des développements politiques qui ont lieu au Soudan.

Le Vice-Président du Conseil de Souveraineté a exprimé l’accueil du Soudan aux efforts de la France, de l'Allemagne et de l'Union Européenne pour rapprocher les points de vue des Soudanais, en soulignant le retrait de la composante militaire de l'action politique, en laissant la place aux civils.

Son Excellence a évoqué les obstacles rencontrant la mise en œuvre de l'accord de paix, en particulier l'application de la clause relative aux arrangements de sécurité.

Daglo a noté les efforts déployés par le Soudan pour renforcer la stabilité régionale et internationale, notamment dans les domaines de la lutte contre le terrorisme et l'immigration illégale.

Pour sa part, Christoph Retzlaff, directeur du département de l'Afrique subsaharienne et du Sahel au ministère allemand des Affaires étrangères, a déclaré que sa visite au Soudan s'inscrivait dans le cadre du soutien de l'Allemagne et de l'Union européenne à compléter la période de transition, notant que son pays travaillera avec toutes les parties pour renforcer la stabilité au Soudan.

Pour sa part, Christophe Pigot, directeur du département Africain et Océan Indien au ministère français des affaires étrangères, a exprimé l'espoir que les Soudanais parviennent à un accord qui mette fin à la crise politique dans le pays, et conduise à la complétion de la période de transition et à des élections générales.

FIN

HA/HA

 

أخبار ذات صلة